L’errance et la lagune

Posted on 12 décembre 2009

1


Des pas, des ponts, une lagune et une biennale, San Marco et Canareggio. Venise est un bout de terre à part, un bout de terre qui flotte sur d’étonnants pilotis. Elle dit le murmure des touristes, le grondement sourd des bateaux et le battement clinquant de l’eau. Quand elle se laisse déshabiller par le voyageur, elle dévoile toute sa beauté à la fois imprenable et éternelle.

N.B: ce diaporama sonore a été réalisé avec les moyens du bord, c’est-à-dire un dictaphone et un appareil photo numérique. Ce qui explique la qualité parfois un peu faible du son et de l’image. En attendant de disposer de mieux, les Carnets avaient tout de même très envie de tenter l’expérience photo/son. A charge de revanche, donc.

Publicités